Les étapes de la VAE

La validation des acquis de l’expérience comprend trois étapes :

1. Etape de la recevabilité : le livret 1

Le livret 1 permet à l’autorité administrative de vérifier la recevabilité de la demande, c'est-à-dire sa légitimité. Il s’agit pour le certificateur de confronter les éléments de votre parcours (expérience, formations suivies…) avec le référentiel de certification.

Le référentiel de certification comprend la description des composantes de la certification ainsi que la description des activités du métier, de la fonction ou de l’emploi visé par la certification. Peuvent être également indiquées les compétences, aptitudes et connaissances requises par le candidat pour l’exercice de ces activités.

Comment se compose le dossier de recevabilité ?

Le dossier de recevabilité se compose de 4 rubriques.

  1. Informations générales : état civil, situation professionnelle, niveau de formation.
  2. Informations relatives à l’expérience en fonction du diplôme visé (activités professionnelles, associatives, bénévoles, syndicales, électorales…).
  3. Les pièces justificatives à joindre obligatoirement (cf. tableau ci-dessous).
  4. Une attestation sur l’honneur qu’une seule demande de VAE a été déposée pour la certification, pour l’année civile en cours.

 

Le candidat doit compléter le livret 1 et fournir l’ensemble des pièces justifiant de ses activités en rapport avec le diplôme (attestation employeur, bulletins de salaire, relevé de carrière).

La décision de recevabilité ou d’irrecevabilité est notifiée au candidat dans un délai de deux mois suivant la réception du livret 1 complet. L’absence de réponse au terme des deux mois vaut refus. La recevabilité administrative de votre demande ne préjuge en rien de la décision finale du jury.

Le candidat ne peut faire qu’un seul dépôt de livret 1 par diplôme et pour au maximum 3 diplômes différents par année civile.

 

2. Etape de l'évaluation des acquis : le livret 2 - ou dossier de validation

 Le candidat dont la demande a fait l’objet d'une décision de recevabilité favorable reçoit le livret 2 accompagné de ladite décision. La recevabilité est acquise pour une durée limitée, qui lui est précisée, à compter de la date de notification de la décision (arrêté du 04 juillet 2007). Le candidat doit déposer son livret 2 pendant ce délai de validité.

Le livret 2 est le principal élément d’évaluation des compétences et constitue la base de la décision du jury statuant sur la délivrance du diplôme.

Le dossier de validation permet aux membres du jury d’évaluer les connaissances, compétences et aptitudes acquises par votre expérience.

Si dans leur forme et leur structure, les dossiers diffèrent selon les organismes certificateurs, leur contenu est identique.

Contenu du dossier de validation

  • Présentation des différentes expériences en lien avec la certification (activités professionnelles, associatives, bénévoles, syndicales, électorales…) ;
  • Description des contextes de travail : secteur professionnel, entreprise, environnement économique, effectif, organigramme, positionnement, etc. ;
  • Analyse détaillée des activités et des tâches réalisées ;
  • Des preuves en annexe qui viennent étayer la description de vos activités.

 3. Etape de l'entretien avec le jury 

L’entretien permet au candidat d’apporter des informations complémentaires à celles qu’il a fournies dans son dossier et d’en expliciter certaines. La durée de cet entretien est d’une heure maximum.

Rappel - Le jury de validation procède au contrôle et à l’évaluation des compétences professionnelles du candidat acquises par l’expérience : il vérifie si les acquis dont le candidat fait état correspondent aux compétences, aptitudes et connaissances exigées par les référentiels de la certification et d’emploi pour obtenir le diplôme, le titre ou le certificat de qualification. Le jury est souverain.
Art. R335-9 du Code de l’éducation

Trois types de décision peuvent être prises par le jury.

Validation totale

Le jury estime que les acquis du candidat sont en adéquation avec les attendus de la certification visée. La certification est attribuée dans sa totalité.

Lorsque les acquis du candidat correspondent aux compétences, aptitudes et connaissances exigées pour obtenir la certification visée, le jury prend une décision de validation totale et propose l’attribution du diplôme, du titre ou du certificat de qualification.
Art. R335-9 du Code de l’éducation

Refus de validation

Le jury estime que les acquis du candidat ne lui permettent pas de répondre aux objectifs de la certification visée. La certification n’est pas attribuée.

Lorsque les acquis du candidat ne correspondent à aucune compétence, aptitude et connaissance exigées pour obtenir la certification visée, le jury prend une décision de refus d’attribution du diplôme, du titre ou du certificat de qualification.
Art. R335-9 du Code de l’éducation

Validation partielle

Le jury estime que les acquis du candidat sont en partie en adéquation avec les attendus de la certification et lui permettent de répondre partiellement aux objectifs de cette certification.

Le jury peut délivrer une ou plusieurs parties identifiées de certification professionnelle classée au sein du Répertoire national de certifications professionnelles et visant à l’acquisition d’un ou plusieurs blocs de compétences.

Dans ce cas, il identifie les aptitude, compétences et connaissances qui feront l’objet de l’évaluation complémentaire nécessaire à l’obtention du diplôme, titre ou certificat de qualification.

Dans l’enseignement supérieur, les règles sont identiques Art. L613-3 et s. modifiés du code de l’éducation.

A l’issue des sessions de validation, le jury remplit une notification qui reprend la décision finale et les préconisations éventuelles. Cette notification est adressée au candidat par courrier sous la forme soit :

  • d’attestations de compétences,
  • de livret de certification.

Pour la validation des formations du supéireur, le président du jury adresse à l’organisme certificateur un rapport précisant :

  • l’étendue de la validation accordée / modules obtenus
  • la nature des aptitudes, compétences et connaissances que le candidat doit acquérir et qui doivent faire l’objet d’une évaluation complémentaire en cas d’attribution d’une ou plusieurs parties de certification.

 

Conseil profils est un organisme accompagnateur

L'accompagnement du candidat par CONSEIL PROFILS consiste à l'assister dans sa préparation à la VAE en vue de l'obtention de la certification visée. Cette aide doit permette au bénéficiaire d'acquerir une méthode de travail afin d'élaborer et de remplir son dossier de VAE (livret 2) et de préparer l'entretien avec le jury. Le pré requis est donc d’avoir déposé et obtenu une recevabilité.

 

Moyens mis à votre disposition par Conseil Profils

CONSEIL PROFILS met à votre disposition un consultant référent tout au long du parcours ainsi qu’un accès illimité à notre espace partagé collaboratif SMARTCARREER afin de travailler le document à votre rythme et en fonction de vos disponibilités grâce à notre carnet de bord. Votre consultant vous remettra également des supports de cours, livre(s) de cours …

Démarrage : au maximum 15 jours à compter de votre accord sauf période de congés

Durée totale :

6 mois en moyenne

Nombre de séances :

8 en moyenne

Rythme indicatif : Un entretien toutes les 3 semaines (physique ou visio)

A ce rythme, une dynamique s’instaure permettant de maintenir l’attention sur les enjeux de la VAE. Chaque rendez vous donne lieu à la mise a jour du carnet de bord.

Durée des séances :                                           

1h30 à 3h (temps moyen)

Temps d’entretien :

24 maximum

Travail personnel :

Au moins 24 h (cela dépend de l’investissement et des possibilités de chacun)

 

 

 

LO ISQ OPQFPicto datadockePOUR EN SAVOIR PLUS CONTACTEZ NOUS AU 0811.058.085 OU PAR MAIL Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Connexion